Centre d’exploitation et d’intervention, Le puy en velay (43)

Lieu : N88, 43000 Le puy en velay
Maître d’ouvrage : Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Auvergne
Maître d’oeuvre :
- Atelier d'’architecture Simon Teyssou,
- AES (bet fluides),
- SETERSO (bet structure béton),
- BET 3B (bet struture bois)
Equipe de travail : 
Simon Teyssou - architecte dplg, Emilie Bernard - titulaire du diplôme d’architecte,
Jérémie Chomat - titulaire du diplôme d’architecte, Christine Vaissière - assistante,
Camille Barbier - titulaire du diplôme d’architecte, Lamouroux Nicolas - Infographiste 3D.
Performances énergétiques : THPE
SHON : 1130.3 m²
Calendrier : Concours perdu - Juin 2012
Coût des travaux : 1 875 500 € HT
Pièces graphiques : L'atelier.

Concours : centre d’exploitation et d’intervention, Le puy en velay

Faire de la topographie un atout

Le projet du CEI propose un bâtiment compact, bien orienté et performant, une architecture singulière et qualitative en harmonie avec le site, inscrite dans un projet d’aménagement global à forte dimension paysagère. Le bâtiment s’insère en douceur dans son cadre paysager : les éléments construits et non construits sont étroitement imbriqués. Implanté parallèlement aux courbes de niveaux, son organisation épouse la topographie naturelle du terrain et son programme se développe naturellement en terrasses. L’orientation du terrain et les vues vers le grand paysage ont guidé notre choix pour positionner les différentes fonctions : les garages au Nord, les locaux habités chauffés au Sud, bénéficiant ainsi des apports solaires. L’orientation générale du bâtiment et la pente de la toiture permettent également la mise en place de panneaux solaires en toiture. Le bâtiment est conçu selon une logique constructive très rationnelle de travées, toutes identiques, correspondant aux garages. Une même exigence a été appliquée à la sélection des matériaux, béton et bois, choisis en fonction de leurs caractéristiques et de leurs qualités Un soin particulier a été apporté au dessin des parties techniques : silos à sel, cases à matériaux, centrale à saumure sont traités de façon sobre, en béton et bois, pour ne pas multiplier les registres. Ils font partie intégrante du projet : éléments structurants du bâtiment principal, ils en forment le socle. Ce projet concrétise une vision nouvelle et valorisante de l’entrée du Puy en Velay, par un bâtiment à la fois respectueux du site sur lequel il s’implante, mais aussi performant sur les plans architecturaux, techniques, thermiques et acoustiques.